Fally Ipupa accuse Dj Arafat de «véritable plagiat» sur le concept «Moto moto»

La vedette incontestée du rumba congolais, Fally Ipupa, veut que la musique africaine se développe, mais pas dans la copie des anciens tubes d’autrui.

Le vendredi 10 mai dernier, DJ Arafat, celui qui se nomme le roi de coupé décalé, a sorti un nouveau morceau baptisé « Moto moto » et battant le record de 2 millions de vues en 24h sur YouTube. Une première dans l’histoire de la musique ivoirienne.

Ce tube à succès n’a pas arrêté de susciter beaucoup de critiques et d’interrogations après seulement quelques jours de son lancement, comme le fut son succès sur YouTube.

Pour certains fans du coupé décalé, le succès sur YouTube de « Moto moto » serait dû à la curiosité qui pousse les fans à visualiser le morceau afin de l’égaler au dernier single Amina d’Ariel Sheney, auparavant, son élève (façon de parler).

Mais apparemment, le truc ne concerne pas seulement les fans. Fally Ipupa, une icône de la musique congolaise estime que le clip aux 2 millions de vues en 24h est un véritable plagiat. « J’ai regardé le clip d’Arafat et je constate du véritable plagiat. » a t’il déclaré.

Pour lui, « Moto moto » ainsi que la dense qui l’accompagne est l’une de ces œuvres anciennes que DJ Arafat aurait utilisé pour fabriquer son dernier morceau émaillé de critiques des internautes. « Il faut que la musique africaine se développe mais dans l’innovation, pas dans la copie de nos anciens tubes. Moto moto est un de mes tubes dans mes débuts ainsi que cette danse, je suis navré mais il faut que ça cesse. » explique l’auteur de plusieurs tubes à succès.

Fally Ipupa compte porter plainte, pas pour restreindre les libertés de DJ Arafat, mais pour que la musique africaine se porte beaucoup plus mieux. « Je compte porter plainte pour atteinte aux droits d’auteur pas pour voir Arafat en prison mais pour supprimer ce son de plagiat. Il faut qu’il se mette au travail, l’Afrique a besoin d’innovation. »

Lire la déclaration complète de Fally Ipupa dans une interview accordée à Kerel Kongossa Kmer

« J’ai regardé le clip d’Arafat et je constate du véritable plagiat. Arafat ne m’a pas informé avant le lancement de son concept Moto Moto. Il faut que la musique africaine se développe mais dans l’innovation, pas dans la copie de nos anciens tubes. Moto moto est un de mes tubes dans mes débuts ainsi que cette danse, je suis navré mais il faut que ça cesse. Je compte porter plainte pour atteinte aux droits d’auteur pas pour voir Arafat en prison mais pour supprimer ce son de plagiat. Il faut qu’il se mette au travail, l’Afrique a besoin d’innovation. Tokoss !!! »

Arafat qui a déjà accusé Ariel Sheney de plagiat sur son nouveau titre « Amina » vient à son tour d’être accusé de plagiat, aussi, sur son nouveau titre « Moto moto. »

Vivement que les artistes africains règles leurs différends à l’amiable, pour que la musique africaine continue son décollage.

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS POPULAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

9 + 1 =